CINEMA DES RENCONTRES / LA PROGRAMMATION

 
La programmation des Rencontres Cinématographiques de Digne-les-Bains
et des Alpes-de-Haute-Provence se fixe pour but de donner à voir
« une certaine idée du cinéma » (André Bazin), celle qui, du documentaire à la fiction,
propose le regard de cinéastes selon une forme cinématographique
qui leur est propre et qui exprime leur vision du monde.

Le rôle des Rencontres Cinématographiques est de susciter,
de provoquer ou de permettre le lien entre les œuvres,
les créateurs et le public.



   
VOS RENDEZ-VOUS
LES MARDIS CINE
CINEMA DES RENCONTRES
Centre culturel René CHAR \ 45, av du 8 MAI 1945 \ Digne-les-Bains

Retrouvez-nous aussi sur facebook !
..............................................................
SEPTEMBRE 2018
..............................................................

• MARDI 18 à 20H30 L'ÎLE AU TRESOR UN FILM DE GUILLAUME BRAC
CONCOURS INTERNATIONAL DE COURTS-MÉTRAGES
Première œuvre de fiction
L'ÎLE AU TRESOR / MARDI 18 SEPTEMBRE 20H30
UN FILM DE GUILLAUME BRAC
2018 / France / 1h37
Documentaire
photo/1536136894.jpg
Un été sur une île de loisirs en région parisienne. 
Terrain d’aventures, de drague et de transgression pour les uns, lieu de refuge et d’évasion pour les autres. De sa plage payante à ses recoins cachés, l’exploration d’un royaume de l’enfance, en résonance avec les tumultes du monde.
 

« Dans ce documentaire ensoleillé, qui tient parfois du film d’aventures, Guillaume Brac nous emmène en exploration. Le film souligne la vitalité, les réjouissances de l’été. Un goût de paradis terrestre, un sentiment d’éternité flottent dans l’air mais aussi une mélancolie, une nostalgie de l’enfance. » Télérama
 
«  Sous son air espiègle, L’Île au trésor se révèle être un film ambitieux, d’une beauté remarquable : un éclat solaire qui rend joyeux, désirant et d’autant plus sensible à une réalité sociale qu’elle prend forme à travers la singularité magique des vivants. » Les Cahiers du cinéma
 
Réalisateur de Tonnerre, Un monde sans femme et plus récemment Contes de juillet, Guillaume Brac fait partie de la jeune garde du cinéma français. Depuis son premier film en 2012, Les Rencontres soutiennent son travail et l’ont déjà accueilli à deux reprises. Ce disciple de Jacques Rozier et Eric Rohmer dessine au fil de ses films, une œuvre sensible, pudique et nostalgique.
 




Un autre cinéma©2006 - cine-dignelesbains@wanadoo.fr